Quand Médiamétrie flingue le référencement des sites de presse

0

Médiamétrie ne vous parle pas ? Normal, car pour les personnes comme nous, Google Analytics est beaucoup plus pertinent et seules les règles Google font loi !
Médiamétrie est un institut de mesure d’audience, il établi régulièrement un classement des sites de radio, télévision, des pures-players et de la presse écrite. Ce classement des tops sites permet notamment aux organismes de Pub de qualifier leur inventaire et de négocier les prix de chaque espace.
Les groupes de presse (radio, télé, et presse écrite) vivent de la pub. Le classement Médiamétrie joue donc un rôle important sur leurs chiffres d’Affaires.

Jusqu’à présent, les règles de Médiamétrie était relativement compatible avec les règles de Google. Sauf que voilà, Médiamétrie a bousculé mon petit monde en mettant à jour ses nouvelles règles.
Au 1er Décembre 2013: Médiamétrie rend impossible l’agrégation des audiences des sites internet très différents entre eux appartement à un même groupe. Seules les marques considérées comme évoluant dans un même univers peuvent s’additionner.

En générales, les groupes ne possèdent pas des sites qui puissent se cannibaliser, donc la quasi-totalité des groupes média est impactée par cette modification.

Pour vous donnez un exemple sur ce que cela change:

« Le Nouvel Obs » et « Rue 89 » doivent fusionner.
« Le Monde » ne peut plus agrégé ses résultats avec le « Huffington », ni « Courrier International ».
« L’Express » ne peut plus s’associer à « L’Expansion », « Votre argent  », «  L’Entreprise » et « L’Etudiant ».
« Femme Actuelle » pert aussi la comptabilité de « Enfant », « MaTVPratique », «  Prima », et «  Hellocotton »
« Marie Claire » est dissocié de « Famili » et « Cuisine et vins de France ».
« L’Equipe » s’est vu refuser l’agrégation du site « Adrénaline »  et du dernier site que le groupe a lancé « Ilosport ».
« BFMTV » peut aggréger ses résultats avec BFM Business mais se voit refuser l’agrégation des marques RMC, RMCSport et RMC Découverte.

Bref, tous ces sites doivent revoir leur copie !

Le respect des règles Médiamétrie a entraîné dans le passé quelques aberrations. Par exemple, « L’internaute » a été classé en fin 2012 le « meilleur » site d’actualités devant « LeFigaro » et « LeMonde ».

J’espérais que les sites de presse ne se laissent pas faire. Je me suis dit « non mais ce n’est pas possible que personne ne se révolte ! ». La gronde à commencé chez « Rue 89 » et est retombé comme un soufflé.
Tous ces grands groupes ont baissé la tête et courbé l’échine… et flingué le référencement de belles marques !

Ainsi, RMC est désormais « La radio d’Opinion de BFMTV », placé sur un onglet dans un portail de marque absorbée. La marque RMC est donc morte sur le web sans que personne ne s’en émeut !
De même Rue 89 est désormais « Site d’information et de débat sur l’actualité, indépendant et participatif – Le nouvel Observateur ».

Share.

About Author

Je ne suis pas tombée dans la marmite du SEO lorsque j'étais petite ! Par contre, j'y suis aujourd'hui (dans la marmite) et j'y suis bien :) Je glane les infos à droite et à gauche, je travaille sur certains sujets et je compte bien tout partager avec vous. Ma seule problématique : le temps n'est pas élastique et cela prend du temps de partager mes données !

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.